Mont-Vully

Mont-Vully est une municipalité dans le district de See dans le canton de Fribourg en Suisse . Il a été formé le 1er janvier 2016 lors de la fusion des anciennes communes du Bas-Vully et du Haut-Vully . [3]

Histoire

Le Haut-Vully est mentionné pour la première fois vers 968-85 sous le nom de Vuisliacense . En 1453, il a été mentionné comme Vuilliez . [4]

Bas-Vully est mentionné pour la première fois en 968 sous le nom de Williacense . Jusqu’en 1831, elle était connue sous le nom de Commune générale des quatre villages de La Rivière . La municipalité était autrefois connue sous son nom allemand Unterwistenlach , mais ce nom n’est plus utilisé. [5]

Géographie

Le Mont-Vully a une superficie de 17,53 km 2 (6,77 miles carrés). [1]

Démographie

Bâtiment à Guévaux

Mont-Vully a une population (en décembre 2016 ) de 3.556. [2]

Sites du patrimoine d’importance nationale

La Maison De WJ Merz, la Maison Gatschet, la Maison Les Rondas, la Maison De Steiger, la Maison d’Erlach-Velga, la Maison de Wattenwyl et l’ oppidum du Mont Vully sont classés au patrimoine suisse . Les villages entiers de Môtier et de Praz font partie de l’ Inventaire des sites du patrimoine suisse . [6]

  • Maison Gatschet

  • Les Rondas House

  • Maison De Steiger

  • Maison d’Erlach-Velga

  • Maison de Wattenwyl

  • Mont Vully

Site du patrimoine mondial

Il abrite les habitations préhistoriques (ou échafaudées) préhistoriques de Môtier I qui font partie des habitations préhistoriques en forme de pieux autour des Alpes, site du patrimoine mondial de l’UNESCO . [7]

Le site Môtier I n’a été que peu étudié. Il semble être le site d’une colonie néolithique , basée sur la découverte d’axes de pierre, mais n’a pas été datée plus exactement. Le site a été découvert en 1860 par le colonel Schwab et pourrait avoir contenu des piles de bois en décomposition au cours du 19ème siècle. Une petite expédition en 2003 a trouvé une couche d’artefacts de 70 cm (28 po) d’épaisseur. La couche de peuplement est enfouie sous 50-250 cm (20-98 po) de terre et s’étend sur une zone de 190 m (620 pi) de longueur et de 50-70 m (160-230 pi) de largeur. L’ensemble du site est actuellement situé sur la terre ferme et est recouvert de terre. [8]

Références

  1. ^ Aller à:un b Arealstatistik Standard – Gemeindedaten nach 4 Hauptbereichen
  2. ^ Aller à:b Office fédéral de la statistique – STAT-TAB , base de données en ligne – Ständige und nichtständige Wohnbevölkerung nach institutionellen Gliederungen, Geburtsort und Staatsangehörigkeit (en allemand) consulté le 30 août 2017
  3. Aller^ Nomenklaturen – Amtliches Gemeindeverzeichnis der Schweiz (en allemand)consulté le 3 février 2016
  4. Sautez^ Haut-Vullyen allemand , français et italien dans ledictionnaire historique en ligne de la Suisse .
  5. Aller^ Bas-Vullyen allemand , français et italien dans ledictionnaire historique en ligne de la Suisse .
  6. Aller^ ^ “Kantonsliste A-Objekte” . KGS Inventar (en allemand). Office fédéral de la protection de la population. 2009 . Récupéré le 25 avril 2011 .
  7. Jump up^ Patrimoine mondial de l’UNESCO – Habitations préhistoriques autour des Alpes
  8. Jump up^ palafittes.org Dossiers de candidature de l’UNESCO-Volume I: Fichiers d’identification des composants de la publication en série, Sites Suisse (2)consulté le 14 décembre 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *